Agnès Desarthe – L'Éternel Fiancé [critique]

06/09/2021

Agnès Desarthe est à la fois romancière et traductrice – son premier métier. Son activité d’écriture est quant à elle partagée entre les romans pour la jeunesse et la littérature pour adultes. Cette dernière est forte de douze romans dont L’Éternel Fiancé, publié dans le cadre de la présente rentrée littéraire. Je ne connais pas les autres ouvrages de l’autrice que je découvre, mais s’ils sont tous aussi bons, il va falloir que je les lise !


À quoi ressemble une vie ? Pour la narratrice, à une déclaration d'amour entre deux enfants de quatre ans, pendant une classe de musique. Ou à leur rencontre en plein hiver, quarante ans plus tard, dans une rue de Paris. On pourrait aussi évoquer un rock'n'roll acrobatique, la mort d'une mère, une exposition d'art contemporain, un mariage pour rire, une journée d'été à la campagne ou la vie secrète d'un gigolo. Ces scènes – et bien d'autres encore – sont les images où viennent s'inscrire les moments d'une existence qui, sans eux, serait irrévocablement vouée à l'oubli. Car tout ce qui n'est pas écrit disparaît. Conjurer l'oubli : tel nous apparaît l'un des sens de ce roman animé d'une extraordinaire vitalité, alternant chutes et rebonds, effondrements et triomphes, mélancolie et exaltation – quatrième de couverture.


AU FIL DE LA VIE

L’Éternel Fiancé est de ces romans qui ne présentent pas vraiment d’intrigue mais qui s’avèrent malgré tout passionnants. L’ouvrage de Agnès Desarthe présente bien un fil conducteur, l’éternel fiancé du titre, mais il propose surtout au lecteur des moments de vies – moments de vies qui sont prétextes à réflexions. Mais n’allez surtout pas croire que cette absence d’intrigue condamne L’Éternel Fiancé à être un roman creux et vide de sens, c’est tout le contraire.

Agnès Desarthe parvient à faire de son ouvrage un livre passionnant – un livre qui se dévore avec plaisir et avidité. Les tranches de vie qu’elle nous offre sont tour à tour drôles et émouvantes, et surtout toujours justes. Le lecteur ne peut que se reconnaître dans certaines situations et applaudir à deux mains le talent de l’autrice et la remercier pour ce très bon moment de lecture.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

premier_sang
seule_en_sa_demeure
lorsque_le_dernier_arbre
éternel_fiancé
Agnès Desarthe
L'Éternel Fiancé
19/08/2021 – L'Olivier
256 pages

À Propos de l'auteur

Agnès Desarthe est née en 1966. Traductrice de l’anglais, elle a reçu en 2007 pour Les Papiers de Puttermesser de Cynthia Ozick le prix Maurice-Edgar Coindreau et le prix Laure-Bataillon. Romancière, outre de nombreux ouvrages pour la jeunesse, elle a publié notamment : Un secret sans importance (prix du Livre Inter 1996), Dans la nuit brune (prix Renaudot des lycéens 2010) ou encore Une partie de chasse.

agnes_desarthe