Antidisturbios – minisérie [décryptage]

21/11/2021


Rodrigo Sorogoyen n’étant pas n’importe qui, c’est avec avidité que je me suis plongé dans Antidisturbios, la série qu’il a réalisée pour Movistar+. Accompagné de Isabel Peña, sa fidèle scénariste, le cinéaste espagnol, pour son retour sur le petit écran après trois longs-métrages remarqués, livre une série étouffante et explosive.

antidisturbios


DE QUOI ÇA PARLE ?

Antidisturbios suit un groupe anti-émeutes composé de six policiers qui se retrouvent chargés de mener l’expulsion d’un appartement dans un quartier populaire de Madrid. Débordés par des militants pour le droit au logement, ils perdent le contrôle de la situation et l’intervention vire au drame. Les affaires internes se saisissent de l’affaire, notamment une jeune enquêtrice chevronnée bien décidée à faire éclater la vérité. Vérité qui se révèlera être plus complexe qu’il n’y parait – Première.

antidisturbios


QUE DIEU LEUR PARDONNE

Si vous n’aimez pas les gros plans et les séquences tournés à l’épaule, passez votre chemin car vous n’aimerez pas Antidisturbios. En effet, Rodrigo Sorogoyen use et abuse de ces effets, pour un résultat immersif et explosif. À l’image de son cinéma, Antidisturbios est une série suffocante, une série finement écrite où se pose la question de comment les policiers gèrent leur métier et le rapport à la violence de ces derniers. Une série brillante.

antidisturbios

EN RÉSUMÉ

Si vous aimez les séries chocs, alors Antidisturbios est faite pour vous.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

paraiso_saison_1
chapelwaite
vtc_saison_1