Charles Dickens – De grandes espérances [critique]

4/4/2021

Charles Dickens étant l'auteur préféré de John Irving, mon propre auteur préféré, il était écrit que je me pencherai un jour sur l’œuvre du romancier anglais. Et, après moult tergiversations, j'ai fini par jeter mon dévolu sur De grandes espérances – ne me demandez pas pourquoi celui-ci plutôt que Oliver Twist ou David Copperfield, par exemple, je ne le sais pas moi-même. Toujours est-il que c'est donc sous le patronage de John Irving que je me suis plongé dans ce roman et je ne le regrette pas une seule seconde, tant je me suis délecté des aventures de Pip, le jeune héros.


L'auteur anglais nous livre, dans un style propre à son époque – très soutenu, parfois à la limite de l'emphase (cela ne saurait être considéré ici comme un défaut) –, un récit initiatique qui va mener le jeune Pip de la condition d'apprenti forgeron sans-le-sou au titre de gentleman londonien sous la coupe d'un mystérieux donateur qui va lui assurer assurance financière et place dans la société. Ce mystérieux donateur va finir par se faire connaître et la vie du héros va alors basculer et rien ne sera plus jamais comme avant pour le jeune Pip, qui n'est plus si jeune que cela à ce moment de sa vie.


UN GRAND ROMAN

La lecture de ce roman m'aura révélé une chose, en même temps qu'elle en confirmait une autre. Je comprends mieux aujourd'hui pourquoi John Irving est l'auteur que je porte le plus aux nues, et pourquoi lui-même révère Charles Dickens : les deux ne jurent quasiment que par le roman d’apprentissage et je peux aujourd'hui l'affirmer, ces romans sont ceux que je prends le plus de plaisir à parcourir ; je me repais à chaque fois de ces récits picaresques, souvent fleuves, qui narrent la vie de leurs héros sur une longue période. De plus, De grandes espérances entérine définitivement le fait que la littérature anglaise du XIXe siècle est, de loin, la période littéraire que j'affectionne le plus.

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

jane_eyre
le_moulin_sur_la_floss
orgueil_et_préjugés
de_grandes_espérances
Charles Dickens
De grandes espérances
1861
160 pages

À Propos de l'auteur

Charles John Huffam Dickens, né le 7 février 1812 à Landport, près de Portsmouth, dans le Hampshire, comté de la côte sud de l'Angleterre,  et mort à 58 ans le 9 juin 1870 est considéré comme le plus grand romancier de l'époque victorienne.

Dès ses premiers écrits, il est devenu immensément célèbre, sa popularité ne cessant de croître au fil de ses publications.

charles_dickens