David Vann - Un poisson sur la Lune [critique]

24/2/2019

David Vann n’est pas (re)connu pour la gaieté de ses récits – lisez Sukkwann Island, son premier roman paru en 2010, et vous comprendrez. Fidèle à lui-même, l’auteur livre avec Un poisson sur la Lune un ouvrage rugueux, un ouvrage où le lecteur plonge aux tréfonds des tourments d’un homme au bord du gouffre et qui songe sérieusement à mettre fin à ses jours. Un roman au thème difficile mais, comme toujours avec David Vann, un roman à l’écriture puissante.



Jim va se suicider. Mais avant, il va livrer au lecteur ses tourments et ses réflexions, ses angoisses et ses pensées, et son cheminement jusqu’à sa décision fatale.


AUTOFICTION POIGNANTE

David Vann n'est pas l'auteur américain le plus connu en France, loin s'en faut. Pourtant, le quinquagénaire est sans doute l'un des plus talentueux de sa génération. Dans Un poisson sur la Lune, tout son génie s'écoule de sa plume et se déverse sur les pages de son ouvrage pour former des phrases chocs qui viennent abasourdir le lecteur. Sonné, ce dernier se prépare à l'inneluctable tout en gardant un mince espoir que l'issue ne soit pas aussi tragique que celle que l'auteur a fomentée. En vain, puisque Un poisson sur la Lune est une autofiction qui a pour sujet le suicide du père de l'auteur, Jim va donc aller au bout de son plan.

Si le sujet de ce roman est difficile, David Vann a su lui faire prendre une dimension épique et édifiante. Une franche réussite.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

Un poisson sur la Lune
David Vann
Un poisson sur la Lune
7/2/2019
286 pages

À Propos de l'auteur

David Vann est né en 1966 sur l'île Adak, en Alaska. Il est l'auteur de Sukkwan Island, prix Médicis étranger en 2010, traduit en dix-huit langues dans plus de cinquante pays. Il partage désormais son temps entre les États-Unis, l'Europe et la Nouvelle-Zélande. Un poisson sur la Lune est son septième roman publié en France.

David Vann