Defending Jacob - minisérie [décryptage]

14/8/2020


Adaptée du roman éponyme de William Landay, un auteur américain peu connu chez nous, Defending Jacob est une minisérie dramatique au casting alléchant (Chris Evans, J. K. Simmons, Michelle Dockery) produite et diffusée par Apple TV+. Mais si la série est loin d’être déplaisante, elle s’avère en revanche beaucoup moins alléchante à l’écran que sur le papier.

defending_jacob


DE QUOI ÇA PARLE ?

Defending Jacob suit le quotidien d’une famille dont la vie est bouleversée lorsque Jacob (Jaeden Martell), le fils, est accusé d’avoir tué un élève de sa classe. Son père (Chris Evans), adjoint du procureur chargé de l’enquête, est alors écarté des investigations mais va tout faire pour protéger son enfant

defending_jacob


COUPABLE OU INNOCENT ?

Toute bonne intrigue judiciaire qui se respecte amène le (télé)spectateur à se poser cette question de nombreuses fois tout au long du récit, voire même après le fondu au noir final. Lorsqu’en plus le casting est constitué d’acteurs talentueux – c’est le cas ici, Chris Evans et Michelle Dockery imprégnant leurs personnages – et que la réalisation pose une atmosphère poisseuse comme dans Defending Jacob, alors l’expérience se révèle souvent être prenante.

defending_jacob


UN DRAMA CLASSIQUE MAIS EFFICACE

Alors oui, Defending Jacob est un drama judiciaire comme on en a déjà vu cent, mais les qualités indéniables de son écriture et de son interprétation font que la série est particulièrement agréable à regarder. Il est donc d’autant plus dommage que le dénouement de l’intrigue ne soit pas à la hauteur du reste, gâchant ainsi le plaisir global de visionnage.

defending_jacob

EN RÉSUMÉ

Agréable dans son développement, son traitement et son jeu, Defending Jacob voit malheureusement son intérêt mis à mal par une conclusion trop invraisemblable pour être satisfaisante.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

little_america_saison_1
the_loudest_voice
umbrella_academy_saison_2