Emmanuelle Bayamack-Tam – La Treizième heure [critique]

28/08/2022

Avec La Treizième Heure, Emmanuelle Bayamack-Tam signe incontestablement l’un des romans événements de cette rentrée littéraire – un livre abasourdissant sur l’identité de genre. Un roman nécessaire et vital qui doit absolument être récompensé du prix Goncourt ; ne pas lui attribuer serait une aberration. Définitivement l’un des meilleurs romans qu’il m’ait été donné de lire, c’est dire combien je m’en suis délecté.



Quand sonne La Treizième Heure, qui est aussi l’heure de nous-mêmes, elle nous trouvera bien éveillés, tous nos sens en alerte, absolument prêts pour le triomphe de l’amour – quatrième de couverture.

MANIFESTE EN FAVEUR DE LA TRANSIDENTITÉ

Il est des romans qui vous époustouflent tant ils sont brillants dans leur fond et dans leur forme – La Treizième Heure est de ceux-là. Emmanuelle Bayamack-Tam nous offre un manifeste vibrant en faveur de la transidentité, une offrande que j’ai accueillie avec un bonheur immense. Parce que le sujet me parle énormément, ne comprenant pas – la connerie humaine n’en fini pas de me dépiter – comment on peut être homophobe, transphobe ou quoiquecesoitphobe en matière d’orientation et d’identité sexuelle. Vive la pansexualité !

Et ce fond militant est porté et bonifié par une forme impeccable. Emmanuelle Bayamack-Tan ne s’interdit jamais d’être crue, mais cette verdeur servant le récit, elle n’est jamais déplacée. L’auteure prend partie et dénonce en posant les bonnes questions. La Treizième Heure est un roman indispensable et nécessaire.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

arcadie
cher_connard
zero_gloire

la_treizieme_heure
Emmanuelle Bayamack-Tam
La Treizième heure
P.O.L – 18/08/2022
512 pages

À Propos de l'auteur

Emmanuelle Bayamack-Tam est née en 1966 à Marseille. Agrégée de lettres modernes, elle publit  son premier roman, Rai-de-cœur, en 1996.

Co-fondatrice de l'association interdisciplinaire "utres et Pareils, elle est également codirectrice des éditions Contre-Pied depuis leur création en 1994. 

emmanuelle_bayamack_tam