Franck Thilliez - Il était deux fois [critique]

15/6/2020

Réglé comme une horloge, Franck Thilliez publie un nouveau roman tous les ans en alternant les ouvrages mettant en scène ses deux personnages récurrents (Franck Sharko et Lucie Henebelle) et les « one shot ». Toujours très attendu, l'auteur Annécien est assuré, depuis quelques années, d'un succès retentissant quoiqu'il arrive, indépendamment des qualités intrinsèques de ses romans. Mais Franck Thilliez a du talent à revendre et Il était deux fois est un roman qui mérite le succès qu'il va rencontrer.


En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu'effrénée. Jusqu'à ce jour où ses pas le mènent à l'hôtel de la Falaise. Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s'endormir avant d'être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre. Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d'autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu'on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu.

MISE EN ABYME

Après avoir été énormément déçu par Le Manuscrit inachevé, le précédent roman de Franck Thilliez ne mettant en scène ni Sharko ni Henebelle, ses deux personnages récurrents, j'ai été plutôt emballé par Il était deux fois, sa dernière livraison ; et pourtant, Le Manuscrit inachevé est présent dans Il était deux fois grâce à une subtile mise en abyme que je ne vous révélerai évidemment pas...

À partir d'un thème de départ banal voir éculé, l'enlèvement d'un enfant, Franck Thilliez tisse une toile imparable qui prend le lecteur dans ses filets. Du nord de la France à la Belgique en passant par la Pologne, l'auteur nous entraîne dans une enquête drôlement bien ficelée et prenante – que de noirceur et de perversion !

Il était deux fois est donc un grand cru pour un auteur qui a déjà de nombreux coup d'éclat à son palmarès.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

train_d_enfer_pour_ange_rouge
le_manuscrit_inachevé
deuils_de_miel
il_était_deux_fois
Franck Thilliez
Il était deux fois
Fleuve Noir – 4/6/2020
528 pages

À Propos de l'auteur

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ancien ingénieur en nouvelles technologies, vit actuellement dans le Pas-de-Calais.
Le succès rencontré par La Chambre des morts, son troisième roman, lui a permis de se consacrer exclusivement à l'écriture.  Depuis, il publie un nouvel ouvrage tous les ans.

franck_thilliez