François Bégaudeau – Ma Cruauté [critique]

12/03/2022

François Bégaudeau est un écrivain singulier s’il en est ; en marge de la littérature contemporaine classique, il tisse une Œuvre où l’absurde coudoie les réflexions profondes, malgré l’antinomie que cela laisse apercevoir de prime abord. Ma cruauté est donc dans la veine des ouvrages précédents de l’auteur Vendéen, tout en étant cependant beaucoup moins percutant.


Une étude cruelle et romancée de la toxicité des réseaux sociaux et des abus de pouvoir.


SA SAGACITÉ

François Bégaudeau est quelqu’un d’infiniment loquace et sagace – qui l’a déjà vu œuvrer dans l’émission Le Cercle il y a quelques années ou écoute La gêne occasionnée, son podcast, peut aisément s’en rendre compte. Ses romans sont à son image, éloquents et profonds, et Ma cruauté, le dernier en date, ne déroge pas à la règle. L’auteur y dénonce en profondeur certains maux de notre société (les réseaux sociaux et les calomnies qu’ils peuvent colporter) avec son habituel talent.

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

en_guerre
lady_chevy
un_enlèvement
ma_cruauté
François Bégaudeau
Ma cruauté
03/03/2022 – Verticales
320 pages

À Propos de l'auteur

Né à Luçon en Vendée, François Bégaudeau passe son enfance à Nantes. Le sport et le rock sont deux composantes importantes de sa vie. Le premier inspirera sont premier roman (Jouer juste,  éditions Verticales, 2003) tandis que le second le poussera sur scène pendant ses études supérieures (quatre albums de Zabriskie Point, son groupe, ont été publiés durant la seconde moitié des années 90).

Agrégé de Lettres modernes, il poursuit d'abord une carière d'enseignant avant de se tourner vers la littérature.

francois_begaudeau