Jamey Bradbury - Sauvage [critique]

31/3/2019


Fidèles à leur réputation, les éditions Gallmeister publient le premier roman d'une jeune auteure américaine de quarante ans pétrie de talent. Flirtant avec le fantastique, Sauvage est un troublant roman d'initiation qui happe le lecteur de la première à la dernière page.


À dix-sept ans, Tracy possède non seulement un don inné pour la chasse et les pièges, mais également un secret inavouable. Vivant à l'écart du monde avec son père et son frère cadet Scott, elle sillonne les immensités sauvages de l'Alaska avec ses chiens de traineaux. Un jour Tracy se fait attaquée en forêt. Elle reprend connaissance couverte de sang, persuadée d'avoir tué son agresseur.


INITIATION AUX CONFINS DE MONDE

Classé dans le genre littéraire du « nature writing », Sauvage ne pouvait pas être édité en France ailleurs que chez Gallmeister, l'éditeur parisien étant quasiment le seul à s'intéresser au genre littéraire du nature writing dans notre pays. Si plonger dans l'immensité sauvage de l'Alaska et de son climat hostile vous effraie, passez votre chemin – mais si vous êtes prêt à affronter la neige, le froid et la sollitude, alors vous allez embarquer pour un voyage que vous n'oublierez pas de sitôt.

Grâce à la plume véloce de Jamey Bradbury (et de la traduction tout aussi forte de Jacques Mailhos), le parcours initiatique de Tracy aux confins du monde se revèle être passionnant. Un premier roman brillament écrit et construit.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

Sauvage
Jamey Bradbury
Sauvage
Gallmeister – 7/3/2019
320 pages

À Propos de l'auteur

Jamey Bradbury est née en 1979 dans le Midwest et vit en Alaska depuis quinze ans. Elle a été réceptionniste, actrice, secouriste et bénévole à la Croix Rouge. Elle partage aujourd’hui son temps entre l’écriture et l’engagement auprès des services sociaux qui soutiennent les peuples natifs de l’Alaska.

Jamey Bradbury