Jean-Paul Dubois - Une vie française [critique]

15/8/2020

À bien des égards, Jean-Paul Dubois peut être considéré comme le pendant français de John Irving. En tout cas, c'est ainsi que je le considère depuis ce jour de septembre 2016 où je découvris l'auteur français avec La Succession, passionnant roman qui me subjugua. Il y eut ensuite Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon, prix Goncourt – mérité – l'année passée et qui confirma la comparaison. Comme Jean-Paul Dubois ne fait pas partie de ces romanciers publiant coûte que coûte un nouvel ouvrage tous les ans, je décidai donc de me plonger dans Une vie française, roman publié en 2004 car, avant le prix Goncourt, Jean-Paul Dubois fut récipiendaire du prix Femina pour ce volume. Quelle bonne idée j'eus là ! Une vie française est une petite pépite, un roman fascinant et délectable.


Une vie française raconte l'histoire de la France et du monde sur près de cinquante ans par le truchement de Paul Blick, un français ordinaire qui vit une vie ordinaire, c'est-à-dire singulière.


UNE VIE EXTRAORDINAIRE

Le talent de Jean-Paul Dubois, dans Une vie française, est de faire d'un récit en apparence banal – la vie somme toute classique d'un individu lambda –, un roman passionnant de bout en bout. À l'instar de John Irving, Jean-Paul Dubois n'a pas son pareil pour imaginer des situation cocasses (l'appel de François Mitterrand au narrateur) et de donner vie sous sa plume à des personnages désabusés et anti-conformistes au possible.

Brodant son récit autour de l'histoire avec un grand H, et notamment de l'histoire politique française, Jean-Paul Dubois, sans artifices et sans action, mais avec de passionnantes digressions – un autre point commun avec l'illustre John Irving –, capture le lecteur dans ses rets et le tient en haleine.

Difficile de se détacher du roman une fois ce dernier achevé tant il est captivant et formidablement bien écrit. On en vient à regretter qu'il n'ait pas une ou deux centaines de pages supplémentaires.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

la_succession
il_est_des_hommes_qui_se_perdront_toujours
tous_les_hommes
une_vie_francaise
Jean-Paul Dubois
Une vie française
27/8/2004 - L'Olivier
368 pages

À Propos de l'auteur

Jean-Paul Dubois est né à Toulouse en 1950. Il a obtenu le prix France Télévisions pour Kennedy et moi (Seuil, 1996), le prix Fémina et le prix du roman Fnac pour Une vie française (L'Olivier, 2004) et le prix Goncourt pour Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon (L'Olivier, 2019).

jean_paul_dubois