Jules Vallès – L'Enfant [critique]

11/07/2021

Grâce à la bibliothèque de la Pléiade, je continue ma découverte d'auteurs peu connus du grand public. C'est ainsi que je me suis retrouvé à lire L'Enfant de Jules Vallès, un auteur dont je n'avais jamais entendu parler auparavant. Et l'expérience fut bonne – il faut dire que, appréciant énormément la littérature classique, je ne prenais pas beaucoup de risque.


Fils d'un professeur de collège et d'une paysanne sans éducation, Jacques Vingtras naît et grandit au Puy-en-Velay, en Haute-Loire, où il a une grand-tante béate et un jeune oncle compagnon du Devoir. Il est battu par ses parents tous les jours, sous prétexte qu'il ne faut pas gâter les enfants.

MÉMOIRES D'UN RÉVOLTÉ I

Premier volume d'une trilogie qui se veut autobiographique bien qu'elle n'ait jamais été officiellement présentée comme telle, L'Enfant narre l'enfance d'un garçon ayant de nombreux points communs avec son auteur. Tous les deux sont nés au Puy-En-Velay, sont fils unique, ont un père instituteur et une mère violente. Roman également réaliste, L'Enfant représente les aspects ordinaires et populaires de la vie en province.

Le plaisir de lecture est réel et l'on souffre avec le petit Jacques qui, sous la plume délicate de Jules Vallès, doit faire face à de nombreuses vilenies et autres avanies.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

david_copperfield
le_bachelier
l_insurgé
l_enfant
Jules Vallès
L'Enfant
1879
348 pages

À Propos de l'auteur

Jules Vallès est le nom de plume de Jules Vallez, écrivain français né le 11 juin 1832 au Puy-en-Velay.

Il fut également journaliste (il a fondé Le Cri du peuple) et homme politique (il fait partie des élus lors de la Commune de Paris en 1871).

Comdamné à mort, il est contraint de s'éxiler à Londres en 1871, avant de revenir à Paris en 1880, ville où il mourut le 14 février 1885.

jules_vallès