Marie Vingtras – Blizzard [critique]

03/10/2021

Une fois de plus, je ressors extrêmement déçu de la lecture d’un livre envers qui la critique est pourtant unanime. Il faut dire que Blizzard, le premier roman de Marie Vingtras, renferme tout ce qui me déplaît dans la littérature « moderne » : absence de descriptions, chapitres excessivement courts et temps de narration ramassé sur une période beaucoup trop brève à mon goût.


Alors qu’une tempête terrible se déchaîne en Alaska, Bess, échouée dans cette terre hostile, sort en plein blizzard avec un petit garçon. Mais elle lâche par mégarde la main de l’enfant qui disparaît au cœur d’une nature chaotique et sauvage.


BLIZZARD, VOUS AVEZ DIT BLIZZARD ?

Blizzard n’est pourtant pas un roman dénué de qualités, mais ses défauts prennent le pas sur ces dernières. Car si la construction de la psychologie des personnages est brillante, tout cela est noyé dans le tourbillon des chapitres et des narrateurs qui défilent les uns à la suite des autres sans que l’on ait le temps d’assimiler ce que l’on vient de lire. Résultat, une fois le livre terminé, j’ai eu la désagréable sensation de ne pas avoir retenu grand chose du récit. Dommage.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

lorsque_le_dernier_arbre
le_voyant_d_etampes
eternel_fiance
blizzard
Marie Vingtras
Blizzard
26/08/2021 – L'Olivier
192 pages

À Propos de l'auteur

Marie Vingtras est une écrivaine française née en 1972. Elle emprunte son nom de plume à Arthur Vingtras (1855-1929), de son vrai nom Caroline Rémy, une journaliste et écrivaine française connue comme la première femme à diriger un quotidien de renom, le journal intitulé Le Cri du peuple.

marie_vingtras