Moi, Christiane F. – minisérie [décryptage]

22/4/2021


Après avoir eu les honneurs d’une adaptation cinématographique en 1981, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Wir Kinder vom Bahnhof Zoo, « Nous les enfants de la station Zoo », en version originale) arrive sur le petit écran de Prime Vidéo vingt ans plus tard. La plateforme de SVOD propose une version sérielle du best-seller allemand qui se veut moderne mais qui, hélas, tombe à plat à cause de l’âge de ses acteurs, pas du tout raccord avec l’histoire.

moi_christiane_f_minisérie


DE QUOI ÇA PARLE ?

Moi, Christiane F. est l’histoire vraie d’une adolescente berlinoise désœuvrée qui, à la fin des années 70, pour échapper à une enfance terne et peu joyeuse mais également pour « être à la mode » et faire partie d'une bande cool, plonge de plus en plus profondément dans l'enfer de la drogue et finira par se prostituer à 14 ans pour subvenir à ses besoins quotidiens d'héroïne.

moi_christiane_f_minisérie


MOI, JANA M., PAS CRÉDIBLE CAR TROP VIELLE POUR LE RÔLE

En effet, le principal problème de la série est l’âge des acteurs, jouant des personnages censément adolescents tout en étant âgés d’une vingtaine d’années (22 ans dans le cas Jana McKinnon – l’actrice principale – alors que son personnage en a 13...). S’il est aisé de comprendre ce qui a poussé la créatrice de la série à ce choix (difficile, en 2021, de faire tourner à une actrice de 13, 14, voire 15 ans, des scènes explicites de prise de drogue et de prostitution), il faut bien avouer que la crédibilité de la série en prend un sérieux coup, quand bien même le casting est plutôt bon. De plus, cela enlève au récit d’origine une grande partie de sa dramaturgie.

À part cela, Moi, Christiane F. est une série à la bande-son tonitruante plutôt agréable à regarder, avec des idées de mises en scènes relativement bonnes et une imagé léchée. Dommage que la série, en plus de son problème de casting, s’essouffle dans son dernier tiers.

moi_christiane_f_minisérie

EN RÉSUMÉ

Moi, Christiane F. est une série qui aurait pu être bonne mais qui, finalement, déçoit beaucoup.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

deutschland_86
6xconfinées
its_a_sin