Patrick Modiano – Chevreuse [critique]

12/10/2021

Comme une vie ne sera pas suffisante pour que je puisse lire tous les romans qui mériteraient de l’être, il me faut sans cesse faire des choix et écarter des livres/auteurs de ma bibliothèque. C’est ainsi que je m’étais résolu à passer à côté de l’oeuvre de Patrick Modiano, pourtant prix Nobel de littérature et considéré comme l’un des plus talentueux écrivains de sa génération. Puis Chevreuse est arrivé avec dans son sillage un concert de louanges qui m’ont fait revoir ma position – et parfois changer d’avis est la meilleure décision qui soit.


L’ODEUR DU TEMPS

Dans Chevreuse, son trentième roman, Patrick Modiano, prix Nobel 2014, arpente le chemin de la mémoire avec un talent rare et nous parle de la vie qui coule, de la mémoire et de l’oubli. Ma première incursion dans l’univers de cet auteur reconnu s’est révélée grandement plaisante grâce au style tout en grâce de Patrick Modiano, un style fluide, d’apparence simple, mais très certainement mûrement réfléchi et, en tout cas, très très très maîtrisé. Un bonheur à l’état pur.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

la_fille_qu_on_appelle
seule_en_sa_demeure
le_voyant_d_etampes
chevreuse
Patrick Modiano
Chevreuse
07/10/2021 – Gallimard
176 pages

À Propos de l'auteur

Patrick Modiano est l'auteur d’une trentaine de romans primés par de nombreux prix prestigieux parmi lesquels le Grand prix du roman de l'Académie française et le prix Goncourt.

Son œuvre est couronnée par le prix Nobel de littérature en 2014.

patrick_modiano