René Barjavel – Ravage [critique]

14/4/2021

Bien qu’ayant également exercé les métiers de journaliste, de scénariste et de dialoguiste – il a notamment travaillé sur la célèbre série de films don Camillo avec Fernandel –, René Barjavel est surtout connu pour ses romans d’anticipation et de science-fiction. Ravage, le second roman de l’auteur Nyonsais à la confluence des deux catégories, abordait déjà l’un de ses thèmes chers, à savoir la chute de la civilisation. Et si la maîtrise n’est pas la même que dans La Nuit des temps, son chef-d’œuvre, Ravage n’en reste pas moins un bon roman.


En 2052, tout le fonctionnement de la société repose sur la technologie. La ville de Paris a été reconstruite et Le Sacré Cœur est le seul vestige de l'ancienne civilisation. Les véhicules se déplacent dans les airs, les robinets distribuent de l'eau et du lait. Les grands écrans ont envahi les logements. Un jour, une gigantesque panne d'électricité paralyse tout le pays. Rapidement, vivre devient impossible et il faut se battre pour survivre. François Deschamps, un jeune homme originaire de la campagne, décide de fuir la capitale et espère construire un monde meilleur. Il rassemble quelques affaires et des provisions, regroupe ses amis, auxquels se joint Blanche, une jeune fille qu'il connaît et aime depuis longtemps, et ensemble ils prennent la route.


SURVIVANCE ET RÉSILIENCE

Écrit pendant la seconde Guerre Mondiale alors que la France était occupée par l’ennemi Allemand, Ravage est un roman critique pour la société de son époque et qui transpire l’influence de H. G. Wells (René Barjavel était un grand lecteur de l’écrivain britannique). Considéré comme un grand classique de la science-fiction et régulièrement cité parmi les ouvrages de référence du genre, la lecture de ce roman, comme bien souvent lors de mes incursions dans la littérature SF, m’a été agréable mais je n’irai pas jusqu’à crier au génie. L’intrigue est prenante, les personnages bien croqués, le rythme soutenu mais, malgré cela, Ravage est pour moi juste un bon roman, pas un roman exceptionnel.

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

la_guerre_des_mondes
le_race_des_orphelins
la_ferme_des_animaux
ravage
René Barjavel
Ravage
1943 – Denoël
288 pages

À Propos de l'auteur

René Barjavel, né le 24 janvier 1911 à Nyons (Drôme) et mort le 24 novembre 1985 à Paris est un écrivain et journaliste français également scénariste et dialoguiste de cinéma.

Il est principalement connu pour ses romans d'anticipation, de science-fiction ou fantastique dans lesquels s'exprime l'angoisse ressentie devant une technologie que l'être humain ne maîtrise plus.

rené_barjavel