Aurélien Delsaux - Pour Luky [critique]

31/1/2020

En littérature, il y a les auteurs connus du grand public dont les romans se vendent comme des petits pains – une minorité –, et les inconnus pour qui l'écriture est une activité annexe, ne vendant pas assez pour vivre de leur plume – la grande majorité. Aurélien Delsaux fait partie de cette deuxième catégorie. Il y a encore quelques jours à peine, je n'avais jamais entendu parler de cet auteur. Pour Luky est pourtant son troisième roman. Ceci dit, si les deux premiers sont aussi ennuyants, il n'est pas saugrenu qu'ils n'aient pas trouvé leur public.



Pour Luky, c’est une année scolaire dans la vie de Luky, Abdoul et Diego, trois adolescents d’une petite ville de province. Comme un talisman face à une enfance qui s’éloigne, Abdoul, le philosophe de la bande, nous livre le récit d’une fraternité choisie – quatrième de couverture de l'éditeur.


POUR... QUOI ?

Pour qui ? Luky, ok. Mais pourquoi ? Franchement, tout dans ce roman m'a déplu. De la composition du roman par l'éditeur à la ponctutaion de l'auteur, en passant par l'insipidité du récit, tout est aux antipides de ce que j'aime dans la littérature. Finalement, la brièveté du roman est son seul atout : on le referme vite !


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

pour_luky
Aurélien Delsaux
Pour Luky
3/1/2010 – Noir Sur Blanc
280 pages

À Propos de l'auteur

Aurélien Delsaux est né en 1981. Il a enseigné pendant dix ans dans les collèges et les lycées. Son premier roman, Madame Diogène, remarqué par la critique, a reçu plusieurs prix. Son deuxième roman, Sangliers, a reçu le prix Révélation 2017 de la Société des gens de lettres. Aurélien Delsaux est également comédien et metteur en scène au sein de la compagnie L’Arbre.

aurelien_delsaux