Breeders – saison 2 [décryptage]

27/06/2021


De retour pour une seconde saison, Breeders, la série créée par Martin Freeman, fait un saut dans le temps pour se consacrer aux vicissitudes de la parenté lorsque la progéniture entre dans la pré-adolescente. Le début des problèmes pour Martin Freeman et Daisy Haggard, mais la continuité des rires pour le téléspectateur ! 

breeders_saison_2


DE QUOI ÇA PARLE ?

De nouveaux défis attendent Ally et Paul dans l'éducation de leurs enfants Luke et Ava, désormais âgés de 13 et 10 ans. Si l'aîné se montre de plus en plus anxieux, sa cadette affirme déjà son indépendance. En plus de leur progéniture, Ally et Paul doivent composer avec leurs parents Jackie, Jim et Leah.

breeders_saison_2


COME OUT AND PLAY

L'humour est toujours aussi dévastateur dans cette seconde saison et le message toujours aussi profond. Les enfants ont grandi, mais les parents, Paul en tête, sont toujours aussi débordés : autre âge, autres problèmes. Breeders ne propose toujours pas un point de vue mièvre sur le bonheur pur d'être parent, et c'est tant mieux, car c'est ce qui fait la force de la série.

D'ores et déjà renouvelée pour une troisième saison, la série n'a pas fini de nous faire passer de bons moments.

breeders_saison_2

EN RÉSUMÉ

Toujours aussi plaisante et drôle, cette seconde saison de Breeders est tout aussi réussie que la première.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

breeders_saison_1
lupin_saison_1
sweet_tooth_saison_1