Fleabag – saison 2 [décryptage]

05/08/2021


Trois ans. C'est le temps qu'il aura fallu attendre pour pouvoir profiter de la seconde saison de Fleabag. Et l'attente n'aura pas été vaine, tant cette seconde saison est dans la droite ligne irrévérencieuse de la première. Un régal !

fleabag_saison_2


DE QUOI ÇA PARLE ?

Alors que le destin lui joue un tour inattendu, Fleabag rencontre un prêtre qui la pousse à voir le monde différemment. Un an après les événements de la première saison, les vieilles cicatrices sont toujours là et de nouveaux conflits pointent déjà le bout de leur nez...

fleabag_saison_2


OH MY GOD !

Si les téléspectateurs ont du attendre trois longues années pour pouvoir visionner la seconde saison de Fleabag, l'attente est oubliée dès les premières secondes du premier épisode, un épisode génialissime qui donne le ton de cette nouvelle saison. Cet épisode introduit notamment le personnage du prêtre qui est la pierre angulaire de la saison.

Tout comme la première, cette saison brille par son écriture, sa mise en scène, le jeu impeccable des acteurs, l'humour qui ne s'interdit rien, et le bris quasi-systématique du quatrième mur, la marque de fabrique de la série. Les thèmes abordés dans cette seconde saison sont la dépression, la solitude, les relations familiales difficiles et, bien entendu, la religion.

Et toujours ce passage du rire aux larmes parfaitement maîtrisé. Et si l'ensemble de cette seconde saison s'avère un poil moins prenant que la première, c'est vraiment un petit poil de rien du tout. C'est vraiment dommage que la série ait été annulée et qu'il n'y aura par conséquent pas de troisième saison. Un déchirement...

fleabag_saison_2

EN RÉSUMÉ

Légèrement moins bonne que la première, cette seconde saison de Fleabag vaut malgré tout plus que son pesant de cacahuètes.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

fleabag_saison_1
made_for_love_saison_1
loki_saison_1