Georges Feydeau – Monsieur chasse ! [critique]

27/04/2022

Jouée pour la première fois au théâtre du Palais-Royal le 23 avril 1892, Monsieur chasse ! fait entrer Georges Feydeau dans une autre dimension, celle des succès à la chaîne. Il faut dire que ce vaudeville en trois actes a tout pour lui et procure un plaisir immense. Dommage que ce genre de pièce est si peu joué hors de Paris.


Pour pouvoir tromper sa femme en toute quiétude, Duchotel prétexte des parties de chasse imaginaires. L’apprenant, cette dernière accepte de retrouver leur ami Moricet pour un rendez-vous galant. Mais les garçonnières des ces messieurs étant voisines, le vaudeville peut s’installer.


MONSIEUR CHASSE DANS LA COUR, À COR ET À CRI

Rythmée et parfaitement huilée, Monsieur chasse ! est la pièce qui a définitivement lancé la carrière de Georges Feydeau. Après avoir essuyé plusieurs échecs, le succès est enfin au rendez-vous et ne quittera plus le vaudevilliste. Il faut dire qu’ici tout est maîtrisé et que la mécanique comique tourne à plein. Les situations cocasses s’enchaînent à un rythme effréné et la mauvaise foi des conjoints adultères est d’une drôlerie sans nom. Une incontestable réussite.

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

tailleur_pour_dames
la_perle
chat_en_poche
monsieur_chasse
Georges Feydeau
Monsieur chasse !
1892
104 pages

À Propos de l'auteur

Georges Feydeau, né le 8 décembre 1862 à Paris et mort le 5 juin 1921 à Rueil-Malmaison, est un auteur dramatique, peintre et collectionneur d'art français, connu pour ses nombreux vaudevilles.

georges_feydeau