Hervé Commère – Les Ronds dans l'eau [critique]

16/05/2021

Sept ans au moins que Les Ronds dans l'eau, le second roman de Hervé Commère, patientait sagement dans ma pile à lire. Comme quoi rien n'est jamais désespéré ! Et si le papier du livre a eu le temps de commencer à jaunir après une si longue attente, l'histoire, elle, ne s'est pas érodée avec le temps et est plaisante à défaut d'être exceptionnelle.


Un truand paranoïaque en cavale depuis quarante ans. Un serveur dépressif qui voit son ancien amour se trémousser dans un jeu de télé-réalité. À priori, aucun lien entre ces deux hommes que tout semble opposer et qui ne se connaissent pas. Sauf peut-être une lueur dans le regard d'un vieil homme. Ou l’obsession d'une journaliste à réunir les pièces d'un vieux puzzle – quatrième de couverture.


LE DESTIN NE CESSE DE NOUS RATTRAPER

Bien qu'il ait déjà six romans à son actif, Hervé commère n'est pas le plus connu des auteurs français évoluant dans le genre du thriller. Il faut dire que, sans être mauvais, loin de là, Les Ronds dans l'eau ne souffre pas la comparaison avec les maîtres du genre qui vendent chacune de leur livraison à tour de bras. Pourtant, l'épilogue du roman est surprenante et Hervé Commère emmène son récit là on ne l'attendait pas. Mais le déroulé de l'histoire avant cet épilogue est un peu plus quelconque – dans son traitement car les idées sont là –, expliquant que, finalement, le roman n'est que moyen.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

la_race_des_orphelins
monsieur_tanner
train_denfer_pour_ange_rouge
les_ronds_dans_leau
Hervé Commère
Les Ronds dans l'eau
10/3/2011 - Fleuve Noir
288 pages

À Propos de l'auteur

Hervé Commère est l’auteur remarqué de plusieurs nouvelles et romans, parmi lesquels Les Ronds dans l’eau (2011), lauréat du Prix marseillais du polar. Il est traduit en Chine et au Japon.

herve_commere