Hollysiz - Rather than talking - chronique

19/1/2018

Quatre ans et demi –  c’est le temps qu’il aura fallu patienter pour que Hollysiz propose à ses nombreux fans le successeur de My name is, un premier album encensé par la critique en 2013 et certifié disque d’or depuis. Trois ans de travail auront été nécessaires à la ravissante et sémillante blonde décolorée pour accoucher de Rather than talking, un second opus qui a la lourde tâche de succéder à un album séminal exceptionnel qui a placé la barre haut, très haut. Tout sauf une mince affaire !



NOUVELLES AMBIANCES

D’ailleurs, difficile d’écrire une chronique comparative, tant les deux galettes ne se ressemblent pas. La chanteuse aurait pu jouer la carte de la facilité et se contenter de refaire un My name is bis, elle a au contraire pris le parti de se mettre en danger en proposant un album aux ambiances et aux styles plus variés. Le rock est beaucoup moins présent sur Rather than talking et est mâtiné d’atmosphères latinos (Cuban mood), orientales (Karma) et reggaes (All about you) ; de plus, la base de ces treize nouvelles compositions est clairement électro et lorgne parfois du côté du meilleur de la French touch (Roll the dice, un morceau que ne renierait pas Etienne de Crécy).


PRISE DE RISQUE AUDACIEUSE

Alors oui, la première écoute décontenancera très certainement les fans les plus rock de la chanteuse, voire même ceux qui n’ont pas d’aversion pour l’électro mais qui s’attendaient à un album dans la veine du premier, mais, passé la surprise et après quelques écoutes, nul doute que ces derniers finiront par apprécier la couleur de cet opus et décèleront le potentiel « tubesque » de certains morceaux (Rather than talking, I will, High tide, Roll the dice).

Hollysiz a donc pris son temps pour façonner un disque musicalement recherché et qui se démarque de son prédécesseur, et c’est tout à son honneur. Cependant, même s’il est difficile donc de comparer les deux albums qui ne boxent pas dans la même catégorie du fait de leurs nombreuses différences, il faut bien avouer que le premier reste largement au-dessus. Une simple histoire de goûts !




A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

 

Hollysiz - Rather than talking
Hollysiz
Rather than talking
Parlophone - 19/1/2018
45 minutes
Rock

TRACKLIST

1. Unlimited
2. Rather than talking
3. Karma
4. Love is a temple
5. Boy
6. Fox
7. I will
8. Hight tide
9. All about now
10. Best enemy
11. Cuban mood
12. White mistress
13. Roll the dice

Hollysiz
Hollysiz
Hollysiz
Hollysiz