John Irving – Un mariage poids moyen [critique]

05/01/2022

Tout comme en 2021, c’est avec John Irving que je démarre mon année littéraire 2022. Cette fois-ci, mon choix de lecture s’est porté sur Un mariage poids moyen, un roman que je désirais lire depuis longtemps. Et je dois avouer que pour la première fois depuis que j’ai découvert John Irving, un auteur que je révère tant, ce livre m’a par moment ennuyé…


Séverin Winter, professeur d'allemand et entraîneur de lutte de l'équipe universitaire, n'est pas homme à prendre la vie à la légère. Ses ébats amoureux, tout comme ses prouesses sportives, sont à ranger dans la catégorie poids lourd. Ce qui n'est pas pour déplaire à Utch, la robuste Viennoise dont le mari - narrateur de surcroît - est littéralement conquis par Edith, l'épouse poids plume de Séverin. Mais le glorieux ménage à quatre va rapidement tourner à l’aigre.


UN ROMAN POIDS PLUME

John Irving est un très grand auteur, cela n’est plus à prouver et son œuvre est parsemée de chefs-d’œuvre. Je n’avais d’ailleurs jusqu’à présent jamais été réellement déçu par l’un de ses romans – certains sont certes légèrement moins bien que d’autres, mais légèrement moins bien qu’un chef-d’œuvre, cela reste très bon. Il aura donc fallu attendre douze romans et Un mariage poids moyen pour que John Irving m’inflige ma première véritable déception.

Dans ce roman, l’un de ses premiers, le style de l’auteur américain n’est pas aussi puissant, pas aussi prenant qu’à l’accoutumée ; on traverse le livre sans s’enthousiasmer et même, par moment, en s’ennuyant, les péripéties des personnages n’étant pas aussi épiques que dans les meilleurs romans de l’auteur. De plus, il est à déplorer l’absence de situation cocasses dont John Irving a le secret et qui font le sel de ses ouvrages en temps normal.

En définitive, Un mariage poids moyen un est roman fade. Mais cela ne m’empêchera cependant pas de continuer à explorer l’œuvre de John Irving (il ne me reste plus que deux romans à lire), l’auteur américain m’ayant offert tant de bons moments de lecture.

A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

l_hotel_new_hampshire
oeuvre_dieu_part_diable
une_prière_pour_owen
un_mariage_poids_moyen
John Irving
Un mariage poids moyen
01/04/1984 – Seuil
300 pages

À Propos de l'auteur

John Irving est né en 1942 et a grandi à Exeter (New Hampshire). Avant de devenir écrivain, il songe à une carrière de lutteur professionnel. À vingt ans, il fait un séjour à Vienne. Puis, de retour en Amérique, il travaille sous la houlette de Kurt Vonnegut Jr à l'atelier d'écriture de l'Iowa. Premier roman en 1968 : Liberté pour les ours !, suivi de L'épopée du buveur d'eau. La parution du Monde selon Garp est un événement. Avec L'Hôtel New Hampshire, L'Œuvre de Dieu, la part du diable, Une prière pour Owen, Un enfant de la balle, Une veuve de papier et Je te retrouverai, l'auteur accumule les succès auprès du public et de la critique.

john_irving