Laetitia Colombani – Le Cerf-volant [critique]

12/06/2021

La Tresse, le premier roman de Laetitia Colombani, s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires tous formats confondus et est en cours d'adaptation au cinéma par l'auteure elle-même. Quatre ans plus tard, Laetitia Colombani pioche un personnage secondaire de ce premier roman à succès et construit une nouvelle histoire autour de ce dernier – de cette dernière, en l’occurrence, puisqu'il s'agit de Lalita, la fille de Smita, l'un des trois personnages principaux de La Tresse. Le résultat se nomme Le Cerf-volant et, sans être une suite directe, s'avère aussi puissant que La Tresse.


Après le drame qui a fait basculer sa vie, Léna décide de tout quitter. Elle entreprend un voyage en Inde, au bord du Golfe du Bengale, pour tenter de se reconstruire. Hantée par les fantômes du passé, elle ne connaît de répit qu'à l'aube, lorsqu'elle descend nager dans l’océan indien. Sur la plage encore déserte, elle aperçoit chaque matin une petite fille, seule, qui joue au cerf-volant.

Un jour, emportée par le courant, Léna manque de se noyer. La voyant sombrer, la fillette donne l'alerte. Léna est miraculeusement secourue par la Red Brigade, un groupe d'autodéfense féminine, qui s'entraînait tout près. Léna veut remercier l'enfant. Elle découvre que la petite travaille sans relâche dans le restaurant d’un cousin, qui l'a recueillie et l'exploite. Elle n'a jamais été à l'école et s’est murée dans un mutisme complet. Que cache donc son silence ? Et quelle est son histoire ?

Aidée de Preeti, la jeune cheffe de brigade au caractère explosif, Léna va tenter de percer son secret. Jadis enseignante, elle se met en tête de lui apprendre à lire et à écrire. Au cœur de ce monde dont elle ignore tout, commence alors une incroyable aventure où se mêlent l’espoir et la colère, la volonté face aux traditions, et le rêve de changer la vie par l’éducation – quatrième de couverture.


LE COURAGE DES FEMMES

Court, simple et direct, Le Cerf-volant n'en est pas moins un livre percutant. Dans la droite lignée de son premier roman, Laetitia Colombani plonge son lecteur dans la pauvreté endémique qui sévit en Inde. Sans jamais tomber dans le misérabilisme, l'auteure bordelaise dresse une fois de plus des portraits de femme brisées par la vie mais bien décidées à aller de l'avant et, au travers de ces portraits, tresse une histoire poignante. Le Cerf-volant est un roman féministe qui dénonce l'inégalité des chances – la loterie de la naissance ne fait pas gagner le gros lot à tout le monde, bien au contraire ; un roman qui fait du bien malgré son sujet.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

a_labri_de_rien
le_tresse
la_race_des_orphelins
le_cerf_volant
Laëtitia Colombani
Le Cerf-volant
09/06/2021 - Grasset
208 pages

À Propos de l'auteur

Lætitia Colombani naît en 1976.  Après deux années de classe préparatoire Cinésup à Nantes, elle entre à l'École Nationale Supérieure Louis Lumière. Elle en sort diplômée en 1998 et se met à la réalisation en parallèle à une carrière d'actrice.

En 2017, elle publie La Tresse, un premier roman qui rencontre un immense succès.

laetitia_colombani