Marcel Proust – Sodome et Gomorrhe [critique]

2/8/2020

Quatrième étape de ma découverte estivale de La Recherche de Proust, je me suis attelé cette année à la lecture de Sodome et Gomorrhe, le dernier tome à être paru du vivant de l'auteur. Abordant ouvertement le thème de l'homosexualité, Proust, dans ce volume et pour mon plus grand ravissement, continue son extraordinaire exploration des sentiments humain.


Surveillant la cour de son immeuble, le narrateur est témoin d'une intrigante discussion entre le baron de Charlus et Jupien. Quelques instants plus tard, il comprend le sens de cet échange singulier en étant le témoin sonore des ébats de ses deux camarades de salon. Cette révélation de l'homosexualité de Charlus lui fait comprendre certains agissements passés de ce dernier et est le point de départ d'une longue réflexion sur les homosexuels.

Dans la soirée le narrateur se rend chez la princesse de Guermantes dans le but de se faire présenter au prince avant de se rendre une seconde fois à Balbec.


PÉDÉRASTIE ET SAPHISME

Connu pour être le tome le plus sombre de toute La RechercheSodome et Gomorrhe renvoie le lecteur à la Bible dès son titre. L’insouciance des jeunes filles en fleurs est loin et le narrateur découvre les nombreux vices qui sont inhérents à l'être humain. L'introduction par Proust de l'homosexualité du baron de Charlus sera matière à réflexion et à la reconsidération de certains manières de se comporter de ce dernier.

L'initiation du narrateur se poursuit au contact des cercles mondains qu'il fréquente et, dans le même temps, ce dernier va sentir poindre en lui des sentiments (jalousie et possessivité) qu'il n'avait jusqu'ici pas encore expérimenter. Le tout avec la maestria propre à Proust, évidemment.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

du_côté_de_chez_swann
a_lombre_des_jeunes_filles_en_fleurs
le_côté_de_guermantes
sodome_et_gomorrhe
Marcel Proust
Sodome et Gomorrhe
1921/1922 - Gallimard
680 pages

À Propos de l'auteur

Marcel Proust, né à Paris le 10 juillet 1871 et mort à Paris le 18 novembre 1922, est un écrivain français, dont l'œuvre principale est une suite romanesque intitulée À la recherche du temps perdu, publiée de 1913 à 1927. À l'ombre des jeunes filles en fleurs, le second tome de cette suite romanesque, obtient le prix Goncourt en 1919.

Marcel Proust meurt épuisé, le 18 novembre 1922, d'une bronchite mal soignée : il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris, accompagné par une assistance nombreuse qui salue un écrivain d'importance que les générations suivantes placeront au plus haut en faisant de lui un véritable mythe littéraire.

Marcel Proust