OVNI(s) - saison 1 [décryptage]

13/1/2021


OVNI(s) est la première création originale Canal+ de 2021. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette nouvelle année sérielle commence sous les meilleurs auspices ! Nouvelle venue dans la désormais longue liste des créations originales Canal+, OVNI(s) est l’œuvre de Clémence Dargent et Martin Douaire, tous deux formés au sein de la Fémis dans le tout récent cursus « Création de séries TV ». Au vu de la qualité de leur création – un niveau rarement atteint par une série française –, je suis impatient de voir ce que vont nous proposer les autres diplômés de ce cursus.

ovni(s)_saison_1


DE QUOI ÇA PARLE ?

1978. Didier Mathure (Melvil Poupaud), brillant ingénieur spatial, voit son rêve partir en fumée lorsque sa fusée explose au décollage. Alors qu'il pensait avoir touché le fond, il est muté à la tête d'un bureau d'enquête spécialisé sur les ovnis, le GEPAN, géré par une équipe qui donne effectivement l'impression de vivre sur une autre planète. Sa mission : trouver des explications scientifiques aux apparitions de soucoupes volantes qui défraient la chronique. Un véritable enfer pour ce cartésien invétéré qui n'a plus qu'une idée en tête : se tirer de là au plus vite. Mais un événement extraordinaire va bouleverser ses certitudes, et lui ouvrir les portes d'un monde où plus rien n'est impossible.

ovni(s)_saison_1


MÉLANGE DES GENRES

Série inspirée de fait réels mais avec des personnages complètements fictifs, OVNI(s) se déroule au cœur d'un service officiel créé en France à la fin des années 70. Mélangeant avec talent la comédie et la science-fiction, cette série est également une œuvre emprunte de poésie et de tendresse. Le personnage de Véra (brillamment interprété par Daphné Patakia) est la parfaite illustration de cette combinaison – émouvante et candide, la jeune standardiste du GEPAN est le pilier de l'organisme et l'un des personnages les plus forts de la série.

Mais Daphné Patakia n'est pas la seule comédienne à briller, c'est le casting au grand complet – les rôles principaux comme les secondaires – qui fait étalage de son talent. Avec une mention spéciale au toujours parfait Michel Vuillermoz de la Comédie-Française.

ovni(s)_saison_1


UNE SÉRIE AUX FRONTIÈRES DU RÉEL

Les créateurs d'OVNI(s) avouent sans honte être fans de X-Files : Aux frontières du réels et s'être inspirés de la série américaine dans leur processus de création. Ne l'aurait-ils pas dit que nous l'aurions vu. Et pour cause, bien que plus drôles que Mulder et Scully, Véra, Didier, Marcel et Rémy arpentent eux-aussi les routes pour aller au devant de témoins de soi-disant apparitions d'ovnis pour étudier les cas.

En tout cas, le réalisateur et son équipe technique, sur la base offerte par les créateurs, ont créé un univers colorés rendant hommage de manière grandiose aux années 70.

Un dernier mot sur la musique qui est une composante à part entière de la série. Composée par Thylacine sur des synthétiseurs d'époque dénichés dans un musée du synthétiseur en Suisse, la bande originale – hypnotique et flippante – colle parfaitement à l'ambiance d'OVNI(s) et happe le téléspectateur.

ovni(s)_saison_1

EN RÉSUMÉ

Une des meilleures séries françaises de tous les temps, tout simplement.


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

the_good_lord_bird
space_force_saison_1
cobra_kai_saison_3