Rachel Ingalls - Mrs CALIBAN [critique]

10/3/2019

Parue en 1982 aux États-Unis et encore inédite en français, Mrs CALIBAN est une fable somptueuse. Inspirée par le deuxième vague féministe, Rachel Ingalls y brosse avec talent le portrait d'une jeune femme qui se libère d'un quotidien monotone et castrateur. Que ce roman ait mis trente-sept ans pour être traduit en français est une hérésie au vu de ses indéniables qualités littéraires.



Dorothy se morfond dans un couple sans amour depuis qu'elle a perdu son enfant. Elle se languit d'action, d'amour et d'enfants. Un jour, une créature amphibienne gigantesque qui dit s'apeller Larry débarque chez elle en réclamant son aide. Une créature qui va bouleverser son existence...


LA FORME DE LA DIFFÉRENCE

Tout d'abord, s'il faut rendre grâce aux éditions Belfond d'avoir sorti cette pépite du tiroir de l'anonymat où elle végétait depuis trente-sept ans, nous pourrions également nous dire que le pitch proche de celui de La Forme de l'eau (Guillermo del Toro a du lire le livre) a poussé la maison d'édition à exhumer ce récit de manière un brin opportuniste. Comme nous ne saurons jamais les vrais raisons derrière cette sortie, concentrons-nous sur l'ouvrage.

Roman court qui se lit d'une traite, Mrs CALIBAN est une ôde à la différence et à l'émancipation de la femme. Remis dans le contexte de l'époque de son écriture (1982, donc) où la femme était encore en majorité « au foyer », le récit se veut, entre autre, une parabole sur la condition de la femme. Empreint de poésie, la plume de Rachel Ingalls est un régal et le roman, captivant.

Alors jetez-vous sur Mrs CALIBAN (avec son consentement, il va de soi !), vous ne serez pas déçus, vraiment !


A LIRE AUSSI SUR LITTÉRATURE & CULTURE

Mrs CALIBAN
Rachel Ingalls
Mrs CALIBAN
7/3/2019
144 pages

À Propos de l'auteur

Née à Boston en 1940, Rachel Ingalls a grandi à Cambridge, dans le Massachusetts. Tour à tour costumière de théâtre, bibliothécaire, lectrice, elle est l’auteure d’une dizaine de livres dont un seul a été traduit en français jusqu'à présent, en 1988.

Mrs CALIBAN, son œuvre la plus célèbre, a paru pour la première fois en 1982 aux États-Unis. Jusqu’alors inédite en France, elle connait enfin les honneurs d'une traduction française grâce aux éditions Belfond.

Radiophile et cinéphile inconditionnelle, Rachel Ingalls vit à Londres depuis 1965.

Rachel Ingalls